Les critiques

Cory D'Aquin

Paris - 2000

« Mes Êtres (centaures) naîtront pour détruire et d'autres (argonautes) mourront pour construire. » Cette citation empirique démontre la vision irra­tionnelle de la création et de la destruction. Richard Riani vit sa peinture, avec la profonde cer­titude qu'il détient là, un langage idoine pour déno­ter ces strabismes analytiques. Truster les mythologies avec obstination en tant témoin oculaire de notre société sans cohésion, inci­te l'artiste à la pérégrination. La géométrie et les personnages protéiformes asso­ciés à la prédominance de ce bleu de l'hémisphère sud plongent le spectateur dans un monde mysté­rieux d'où surgissent les allégories. Le style linéaire donne aux visiteurs une dimension manichéenne de son œuvre. Richard Riani met à nu la prolifération (ou mul­tiplicité) de ses pensées et la juxtapose aux mythes pour donner naissance à ses inspirations susceptibles d'agir sur la sensibilité des êtres.

 

 


Prof Antonio Malmo

Académie des arts de Florence en Italie

Nous devons reconnaitre que le travail artistique de l'artiste français Richard Riani est très vif et singulier. A mon avis confluent dans sa peinture des signaux de différents itinéraires logiques, qui très souvent s'entrecoupent dans un ensemble de lignes marquées par instinct, d'un seul jet, en présumant que le dessin précédent ait esquissé la trame initiale dans laquelle, plus tard, l'artiste développera le thème de son œuvre. Il n'y a pas de doute que sa singulière performance artistique soit particulièrement conforme à l'esprit de la génération figuration libre, d'ailleurs nous ne pouvons pas qu'attribuer et donner à la peinture de Richard Riani, une signification de réelle rupture avec toutes les schématiques de la tradition picturale. Ainsi nous devons y rechercher les éléments catalyseurs qui nous distinguent. Notre artiste possède une grande sensibilité dans les différents registres chromatiques pour pouvoir transmettre la myriade de fortes sensations prouvées dans un acharnement de l'esprit devant des évolutives vicissitudes de son expérience dans un contexte sociale et culturel toujours davantage mortifié et humilié par un système qui tente continuellement d'annuler la puissance créative des artistes sous toutes les latitudes. Les œuvres mythologiques de Richard Riani sont représentées par des codes ou symboles très chers à l'esprit de Miro, tout en sous-entendant ses positions bien différentes, en conformité avec l'actualité de la génération dit début du troisième millénaire. Il développe sa peinture selon le programme de ses idées, de ses pensées, avec l'extraordinaire capacité de s'enthousiasmer, avec la génialité et la puissance de ses lignes, avec la variété de ses formes géométriques et de ses atmosphères peintes avec beaucoup de verve créative. La peinture de Richard Riani ne rentre pas dans l'esprit de l'art pour l'art, mais certainement de l'art pour la vie. Ses couleurs affirment des valeurs et des principes éternels qui ont toujours guidée l'humanité vers un réel progrès moral. Dans ses œuvres nous pouvons découvrir des messages de paix, de liberté des peuples, de solidarité, de fraternité que l'artiste trouve dans son âme avec beaucoup de sincérité et de spontanéité. Richard Riani ne donne pas une pure description de la réalité extérieure, mais plutôt la manifestation à travers les formes, de ses sentiments à travers la traduction des mythes universels au monde contemporains.